Gabrielle Colette à Los Angeles

GABRIELLE COLETTE A LOS ANGELES

I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.

La Cité des Anges ♡

Il y a 4 ans quand j’étais en les Langues Étrangères Appliquées à Nanterre j’ai eu la chance d’étudier à Los Angeles pendant 6 mois.

Et depuis, je n’arrive toujours pas à tourner la page….

Ça peut paraître idiot ou insensé mais depuis mon retour, je mange LA (sauf pour le fromage et le saucisson), je dors LA, je m’habille LA, je vis LA. Quand je compte le nombre de vêtements que j’ai où il y a écrit « Cali life » « I love LA » « California USA » et j’en passe, je me dis que je frise le ridicule mais j’assume totalemennnnt !!

I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.

En fait quand j’étais là-bas j’étais comme un poisson dans l’eau. En même temps quand il fait 30 degrés tous les jours (il a plu seulement une semaine sur les 6 mois), que tu as la piscine dans ta résidence, les palmiers tout autour de toi, les burgers et ice cream de malade à volonté comment ne pas l’être ?? Je suis tellement nostalgique du premier In and Out que j’ai mangé, et encore plus du jour où j’ai découvert les secret menu !!

J’ai littéralement adoré mon séjour là-bas, j’ai adoré les gens, l’ambiance, en fait je me sentais comme dans une série américaine tout simplement. Qui ne rêve pas de vivre sa propre série américaine au moins une fois dans sa vie ? C’est cliché mais c’est vrai !!

When I lived there, I felt so good, I was in my element. I mean how can I not be when it is 30 degrees everyday (it rained for only one week out of 6 months), when you have a pool in your residence, palm trees all around you and crazy burgers and ice creams whenever you want? I am so nostalgic of the first In and Out I ever ate and I am even more nostalgic about the time I discovered the secret menus. I literally loved living in LA, I loved the people, the atmosphere, I actually simply felt like in an American series. Who doesn’t dream of living their own American series, come one! It’s so cliché but it is true!
When I lived there, I felt so good, I was in my element. I mean how can I not be when it is 30 degrees everyday (it rained for only one week out of 6 months), when you have a pool in your residence, palm trees all around you and crazy burgers and ice creams whenever you want? I am so nostalgic of the first In and Out I ever ate and I am even more nostalgic about the time I discovered the secret menus. I literally loved living in LA, I loved the people, the atmosphere, I actually simply felt like in an American series. Who doesn’t dream of living their own American series, come one! It’s so cliché but it is true!
When I lived there, I felt so good, I was in my element. I mean how can I not be when it is 30 degrees everyday (it rained for only one week out of 6 months), when you have a pool in your residence, palm trees all around you and crazy burgers and ice creams whenever you want? I am so nostalgic of the first In and Out I ever ate and I am even more nostalgic about the time I discovered the secret menus. I literally loved living in LA, I loved the people, the atmosphere, I actually simply felt like in an American series. Who doesn’t dream of living their own American series, come one! It’s so cliché but it is true!

Je crois qu’un mois après être arrivée j’avais tenté de prolonger mon séjour, mais ce n’étais pas possible à cause de « quotas », ah j’étais mal quand j’ai réalisé que pouvais pas rester un an, c’était mal passé.

Le retour en France avait été assez brutal quand même. Retourner en cours en janvier à Nanterre après LA c’est dur.

Après j’ai cherché tous les moyens de retourner à LA, sans succès. On met vite de côté l’option études à 100 mille l’année, j’ai préféré Londres. Du coup j’avais mon petit plan en tête : après mes études, je travaille entre 1 à 2 ans en France pour me faire la main et après je tente ma chance à LA pour qu’une boîte me sponsorise. Mais comme ça se passe rarement comme on le prévoit et que j’enchaîne les petites missions depuis Londres, je réfléchis à une nouvelle stratégie.

I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.

Je me dis que parfois j’ai un problème à toujours recaser LA, mais le seul moyen de tourner la page c’est d’y retourner non ? Je me rends bien évidemment compte que si j’y retourne rien ne sera pareil, parce qu’en tant qu’étudiante en échange on est dans une certaine « bulle de sécurité », on a peu de soucis d’argent car papa et maman sont derrière, on avait facilement accès aux soins médicaux grâce à la fac etc… Mais je ne baisse pas les bras 🙂

J’ai partagé avec vous une infime partie de toutes les photos qui ont été prises, les plus sympas, j’ai laissé de côté les photos déginglées de soirées en « frat house », les photos sans dessus dessous de weekend à Las Vegas ou les photos idylliques de notre séjour au Mexique.

J’aimerais savoir si certaines ou certains d’entre vous sont dans la même situation que moi, on du mal à « lâcher » une certaine période de leur vie, dites-moi tout 🙂

Des bisous,

GC.

Lundi, 3 décembre 2018

I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.
I am so nostalgic about the time I lived in LA. I tell you how I feel 4 years after my experience.

Where to next?

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.